Propriétés générales essentielles

Publié le par blogueuse

  Le citron est un aliment alcalinisant (ce qui peut surprendre, mais sa saveur acide ne fait pas pour
   autant qu'il soit acidifiant pour l'organisme ; en effet, le citron neutralise l'hyperacidité gastrique et son usage
   prolongé entraîne la production de certains sels qui neutralisent l'excés d'acidité du milieu humoral), nutritif,
   reminéralisant, rafraîchissant et tonifiant qui :
   • présente des propriétés bactéricides et antiseptiques générales tout en renforçant globalement les
     défenses naturelles biologiques (entre autres : par mobilisation active des globules blancs du sang) ; 
   • tonifie le cœur et les vaisseaux (capillaires et veines en particulier), tout en abaissant l'hyperviscosité
     sanguine et en agissant favorablement sur l'hypertension artérielle ;
   • est doué d'un net pouvoir hémostatique et d'une action hématopoïétique ;
   • est eupeptique (en favorisant la sécrétion de nombreux sucs digestifs) et carminatif ;
   • présente une action diurétique et dépurative ;
   • stimule le système nerveux en général ;
   • possède une importante action antiscorbutique ;
   • par voie locale, possède des propriétés astringentes, fortifie les muqueuses et raffermit la peau.
   INDICATIONS PRINCIPALES —
      Le citron sera privilégié dans l'alimentation dans toutes les circonstances suivantes :
  1) Chez le bien portant - 
   • Pour prévenir les maladies infectieuses en général, tout particulièrement en période d'épidémie (grippale
      entre autres). 
   • Pour obtenir un meilleur rendement physique et intellectuel. 
   • Pour favoriser la croissance et prévenir le vieillissement vasculaire.
  2) Chez le mal portant - 
   — Indications générales :
 
   • Traitement des maladies infectieuses. 
   • Asthénie sous toutes ses formes et les convalescences en particulier.
   • Comme régulateur et stimulant des sécrétions digestives. 
   • Fragilité vasculaire en général. 
   — Indications particulières :
   • Sphère cardio-vasculaire : Artériosclérose - Hypertension artérielle - Troubles circulatoires veineux -
       Fragilité capillaire. 
   • Sphère respiratoire : Affections O.R.L. - Affections broncho-pulmonaires (aiguës ou chroniques). 
   • Sphère digestive : Hyper-acidité gastrique et ulcère gastrique ou duodénal - Dyspepsies diverses -
      Insuffisance hépatique.  
   • Sphères diverses : Rhumatismes chroniques - Goutte - Surcharge pondérale et état pléthorique -
      Scorbut. 
   • Voie locale interne et externe (sous forme de jus) : Aphte et glossite (en badigeonnages) - Stomatite
      (en bains de bouche prolongés avec de l'eau et du miel) - Ongles fragiles et cassants - Prévention des
      rides.
   REMARQUES IMPORTANTES —
   — Toujours dans un cadre alimentaire, le citron peut également être pris, tout au long de l'année, sous forme
   de jus à presser de préférence vous-même (pour être sûr de sa fraîcheur et de sa qualité) et à boire (pur ou 
   dilué dans de l'eau) juste avant ou entre les repas.
   — Le citron doit toujours être consommé très mûr et à doses progressives pour les cures importantes.
   — Le zeste doit être systématiquement rejeté si les fruits ont été traités.
Le citron est un aliment alcalinisant (ce qui peut surprendre, mais sa saveur acide ne fait pas pour autant qu'il soit acidifiant pour l'organisme ; en effet, le citron neutralise l'hyperacidité gastrique et son usage prolongé entraîne la production de certains sels qui neutralisent l'excés d'acidité du milieu humoral), nutritif, reminéralisant, rafraîchissant et tonifiant qui :
   • présente des propriétés bactéricides et antiseptiques générales tout en renforçant globalement les défenses naturelles biologiques (entre autres : par mobilisation active des globules blancs du sang) ; 
   • tonifie le cœur et les vaisseaux (capillaires et veines en particulier), tout en abaissant l'hyperviscosité sanguine et en agissant favorablement sur l'hypertension artérielle ;
   • est doué d'un net pouvoir hémostatique et d'une action hématopoïétique ;
   • est eupeptique (en favorisant la sécrétion de nombreux sucs digestifs) et carminatif ;
   • présente une action diurétique et dépurative ;
   • stimule le système nerveux en général ;
   • possède une importante action antiscorbutique ;
   • par voie locale, possède des propriétés astringentes, fortifie les muqueuses et raffermit la peau.

INDICATIONS PRINCIPALES —
 
Le citron sera privilégié dans l'alimentation dans toutes les circonstances suivantes :

  1) Chez le bien portant - 

   • Pour prévenir les maladies infectieuses en général, tout particulièrement en période d'épidémie (grippale
      entre autres). 
   • Pour obtenir un meilleur rendement physique et intellectuel. 
   • Pour favoriser la croissance et prévenir le vieillissement vasculaire.

  2) Chez le mal portant - 

   — Indications générales :
 
   • Traitement des maladies infectieuses. 
   • Asthénie sous toutes ses formes et les convalescences en particulier.
   • Comme régulateur et stimulant des sécrétions digestives. 
   • Fragilité vasculaire en général. 

   — Indications particulières :

   • Sphère cardio-vasculaire : Artériosclérose - Hypertension artérielle - Troubles circulatoires veineux - Fragilité capillaire. 
   • Sphère respiratoire : Affections O.R.L. - Affections broncho-pulmonaires (aiguës ou chroniques). 
   • Sphère digestive : Hyper-acidité gastrique et ulcère gastrique ou duodénal - Dyspepsies diverses - Insuffisance hépatique.  
   • Sphères diverses : Rhumatismes chroniques - Goutte - Surcharge pondérale et état pléthorique - Scorbut. 
   • Voie locale interne et externe (sous forme de jus) : Aphte et glossite (en badigeonnages) - Stomatite (en bains de bouche prolongés avec de l'eau et du miel) - Ongles fragiles et cassants - Prévention des rides.

REMARQUES IMPORTANTES —

   — Toujours dans un cadre alimentaire, le citron peut également être pris, tout au long de l'année, sous forme de jus à presser de préférence vous-même (pour être sûr de sa fraîcheur et de sa qualité) et à boire (pur ou dilué dans de l'eau) juste avant ou entre les repas.

   — Le citron doit toujours être consommé très mûr et à doses progressives pour les cures importantes.

   — Le zeste doit être systématiquement rejeté si les fruits ont été traités.

Publié dans Le citron et la santé

Commenter cet article