Son usage en cuisine

Publié le par blogueuse

Il a de multiples usages en cuisine :
Le jus frais est utilisé en assaisonnements sur le poisson.
Il remplace le vinaigre dans les salades.
Additionné d'eau et de sucre, il compose la citronnade : une boisson rafraîchissante.
Il est également un ingrédient essentiel de la limonade.
Astuce : une fois épluchés, les fruits et les légumes noircissent au contact de l'air par oxydation. Pour sauvegarder les vitamines, il suffit de frotter la chair des fruits (pomme, poire, avocats) avec une moitié de citron. Pour les crudités râpées comme le céléri rave, il faut l'arroser de jus d'un citron.
L'ajout de quelques gouttes de citron ou de vinaigre rend la pâte brisée plus tendre et moins élastique, car l'acide désagrège le gluten (protéine de la farine).
Indispensable et omniprésent, le citron occupe une place quotidienne dans nos cuisines. Sa saveur révèle, exalte le goût. 

Il a un rôle antiseptique et bactéricide :
Quelques gouttes de citron sur une huître, en détruisent presque tous les germes pathogènes, en 1/4 d'heure (Charles Richer, fils). Donc, par hygiène, citronner tous les coquillages frais et ne les consommer qu'après 10 à 15 minutes
Assaisonnement :
non seulement le citron assaisonne bien de nombreux plats, mais encore, il surclasse les vinaigres pour les dyspeptiques. Il leur permet de mieux digérer les crudités.
Le zeste du citron :
on l'utilise pour parfumer la pâtisserie, les pains, les gâteaux, les boissons.
Il peut aussi être employé en cuisine pour parfumer les plats. Il contient les huiles essentielles du citron. Pour utiliser le zeste, il faut choisir des citrons qui n'ont pas été traités. On lave le citron et on découpe le zeste sans prendre la peau blanche.
Confitures et marmelades :
verts ou mûrs, à condition qu'ils ne soient pas souillés par les insecticides, les citrons permettent de réaliser d'excellentes confitures, soit seuls, soit associés à d'autres fruits.
Boissons et liqueurs :
la limonade est rafraîchissante et désaltérante en été. La plus simple s'obtient en mélangeant le jus de deux citrons à un litre d'eau peu minéralisée (Volvic ou Mont Roucous).

L'essence de citron ou le jus de citron intervient dans diverses liqueurs familiales. Eviter les limonades gazeuses.
On l’aime… en jus pour les marinades de poissons crus (thon, saumon, coquille Saint-Jacques…), mélangé à l'huile d'olive et au persil haché sur les poissons, en tarte meringuée, en fins quartiers pelés à vif dans les salades (fruits ou légumes), dans les sauces de salade, en zestes dans les plats cuisinés comme le risotto, le taboulé…
 
Additionné d'eau et de sucre, il compose la citronnade : une boisson rafraîchissante.
 
Astuce : une fois épluchés, les fruits et les légumes noircissent au contact de l'air par oxydation. Pour sauvegarder les vitamines, il suffit de frotter la chair des fruits (pomme, poire, avocats) avec une moitié de citron. Pour les crudités râpées comme le céléri rave, il faut l'arroser de jus d'un citron.
 
L'ajout de quelques gouttes de citron ou de vinaigre rend la pâte brisée plus tendre et moins élastique, car l'acide désagrège le gluten (protéine de la farine).

Le citron ne se congèle pas mais par contre on peut congeler le jus de citron, par exemple dans un bac à glaçons.
 

Commenter cet article