Historique

Publié le par blogueuse

Autrefois appelé limon, qui vient de l'italien limone, de l'espagnol lima, de l'arabe laymûn, du persan limou, du sanskrit nimbú. Le mot lime a été gardé pour nommer le citron vert. Et on continue à appeler populairement cette plante le limonier d'Inde.
Son origine est incertaine, il pourrait être le résultat d'hybridation naturelle entre le cédrat, la lime et le pamplemousse.
Originaire de Chine et d'Inde, sur les contreforts de l'Himalaya, il a été utilisé dès le début du Moyen Âge sur les bateaux arabes puis en Europe vers la fin du XIIe siècle. Il a traversé l'Atlantique en 1493 sur le bateau de Christophe Colomb. C'était avec l'oignon le seul remède connu contre le scorbut.
On dit parfois que son bois était déjà connu des Grecs et des Romains de l'Antiquité qui en faisaient de meubles de grande valeur, mais il est probable qu'ils utilisaient en fait du bois de cédrat.
Autrefois appelé limon, qui vient de l'italien limone, de l'espagnol lima, de l'arabe laymûn, du persan limou, du sanskrit nimbú. Le mot lime a été gardé pour nommer le citron vert. Et on continue à appeler populairement cette plante le limonier d'Inde.
Son origine est incertaine, il pourrait être le résultat d'hybridation naturelle entre le cédrat, la lime et le pamplemousse.
Originaire de Chine et d'Inde, sur les contreforts de l'Himalaya, il a été utilisé dès le début du Moyen Âge sur les bateaux arabes puis en Europe vers la fin du XIIe siècle. Il a traversé l'Atlantique en 1493 sur le bateau de Christophe Colomb. C'était avec l'oignon le seul remède connu contre le scorbut.
On dit parfois que son bois était déjà connu des Grecs et des Romains de l'Antiquité qui en faisaient de meubles de grande valeur, mais il est probable qu'ils utilisaient en fait du bois de cédrat.

Le citron quitta son Inde natale pour gagner la Chine il y a 3 000 ans. Après avoir traversé tout le Moyen-Orient, il fit escale chez les Hébreux, qui commencèrent sa culture, car ils l'utilisaient lors de cérémonies religieuses. Il était également indispensable à certaines cérémonies en Grèce Antique. Là, il était considéré davantage comme médicament. C'est grâce aux Arabes, enfin, que le citron a conquis tout le bassin Méditerranéen, avec une préférence pour l'Espagne et l'Italie. C'était autour du 10ème siècle. 
En France, il connut le succès aux alentours du 18ème siècle, en tant queproduit de beauté (un rouge à lèvres naturel !) mais surtout comme remède contre le scorbut (maladie due à une carence en vitamine C), notamment dans la marine.

Publié dans Le citron en détail

Commenter cet article